Esprit’Critik, l’action d’éducation aux médias du Club de la Presse Occitanie

Sensibiliser les jeunes à la fabrique de l’information et à l’usage raisonné et responsable des réseaux sociaux est devenu une priorité du Club de la presse Occitanie.

Charlie Hebdo : le déclic qui fait mal

La tuerie des membres de Charlie Hebdo a été le détonateur : immédiatement après l’attentat du 7 janvier 2015, le Club a organisé une manifestation à Montpellier qui a rassemblé des centaines de personnes.
Pourtant, cet attentat, vigoureusement condamné par une majorité de la population, n’a pas empêché que se développe une méfiance grandissante à l’encontre des journalistes.
Méfiance et remise en cause, principalement perceptible chez les jeunes.

Dans le même temps, les théories du complot ont commencé à prospérer sur les réseaux sociaux. La propagation des fake news est devenue virale.

Esprit’Critik : de Lunel à la Bretagne en passant par la région Rhône-Alpes

Alerté par cette méfiance toujours plus prégnante entre les journalistes et la jeunesse, le Club de la presse Occitanie a réagi en créant dès le printemps 2016, le programme « Jeunes, médias et citoyenneté » devenu « Esprit’Critik ».

Tout d’abord à Lunel, où plusieurs jeunes sont partis en Syrie ces dernières années. Certains y ont laissé leur vie.

Pour plusieurs de ces jeunes à Lunel ou ailleurs, embrigadé par Daesh, internet a souvent joué un rôle considérable. L’outil numérique étant parfaitement maitrisé par les recruteurs de Daesh qui savent l’utiliser et y diffuser leurs messages nauséabonds, directement auprès d’une population parfois un peu perdue dans notre société.

Depuis 2016, Esprit’Critik s’est étendu et aujourd’hui, ce sont les collégiens et lycéens de Toulouse, Perpignan, Béziers, Montpellier et les localités environnantes qui reçoivent nos professionnels. Pour la partie Occitanie.

Mais ce n’est pas tout. Porté par la volonté de bénévoles en région, Esprit’Critik prend son envol et se développe petit à petit à Lyon, Rouen et Rennes !

La spécificité d’Esprit’Critik : un binôme journaliste/community manager

Depuis sa création, Esprit’Critik fonctionne sur le même principe : un binôme composé d’un journaliste et d’un spécialiste des réseaux sociaux (community manager) intervient devant un public de jeunes (dans les collèges, les lycées mais aussi dans les associations) pour démonter les ressorts de la « fausse information » et rappeler comment se construit l’information digne de ce nom : rendre compte de faits vérifiés et contextualisés.

Expliquer la fabrique de l’information ; comprendre les réseaux sociaux, c’est le cœur d’Esprit’Critik.
Sa spécificité, unique en France est d’avoir su faire travailler ensemble journalistes et communicants.
Ainsi, nos binômes ont toute légitimité pour prendre la parole devant des jeunes parfois fâchés avec les journalistes et finalement pas si formés que ça à l’utilisation du numérique.


X