Nos Missions

Le Club de la presse Occitanie a été profondément marqué par l’attentat, le 7 janvier 2015, contre Charlie Hebdo.

Après cet attentat, et malgré la forte mobilisation en faveur de Charlie, les membres du Club ont ressenti une méfiance grandissante qui se propageait chez les jeunes à l’encontre des journalistes. Dans le même temps, les théories du complots commençaient à prospérer sur les réseaux sociaux, renforcées par la propagation virale de «fake news» réinterprétant les événements tragiques de Paris.

Dès janvier 2015, les membres du Club décident d’agir. Ils créent une commission dont le titre est à lui tout seul un programme d’action : «Jeunes, médias et citoyenneté».

Les objectifs d’Esprit’Critik sont multiples :

Décoder
l'actualité

Le décodage des informations qui sont issues des journalistes, une compréhension de leur rôle et de leurs méthodes, une meilleure compréhension du mécanisme de fabrication de l’information.

Différencier
le contenu

La différenciation entre une information vérifiée et un contenu sur internet.

Prévenir
la désinformation

La prévention des risques de désinformation via l’encouragement à un usage raisonné des réseaux sociaux.

Développer
l'esprit critique

Le développement de l’esprit critique et du libre-arbitre des jeunes.

Dépasser
les représentations

Le dépassement des représentations négatives, amalgames, préjugés et stéréotypes.

Valoriser
la démocratie

La valorisation des principes de liberté, laïcité et des valeurs communes telles que la solidarité, la fraternité, le respect.

Lutter contre
l’obscurantisme

La lutte contre la théorie du complot.

Enrayer
les discriminations

L’enrayement des sentiments d’exclusion, d’incompréhension, et de discrimination par le développement d’actions innovantes d’éducation aux médias et à la citoyenneté.

Le format d’Esprit’Critik

Suite à la consultation de professionnel·le·s de l’éducation nationale, le format idéal choisi est de 2 heures d’intervention.

Les interventions peuvent être uniques ou multiples suivant les demandes, notamment en cas d’ateliers de production (écriture d’un article, publications sur une page facebook).

Le projet est piloté par de véritables professionnel·le·s du journalisme et de la communication numérique.

Elles·ils sont une cinquantaine, journalistes ou expert·e·s en réseaux sociaux, certain·e·s attaché·e·s à une rédaction, d’autres indépendant·e·s.

Les axes du dispositif

1

Le travail du journaliste, la façon dont il traite l’information, vérifie ses sources et la diffuse sur différents canaux.

La valorisation des principes de liberté, laïcité et des valeurs communes telles que la solidarité, la fraternité, le respect.

2
3

La lutte contre la théorie du complot.

La spécificité d’Esprit’Critik : des interventions en binômes

En effet, lors de chaque intervention, un journaliste et un expert des réseaux sociaux se déplacent à la rencontre des jeunes pour expliquer leurs métiers respectifs et les moyens de reconnaître une information vérifiée d’une fausse (fake news).

L’étendue de l‘action Esprit’Critik

L'Auvergne Rhônes-Alpes

La Bretagne

La Normandie

L'Occitanie

Plus de 3 500 jeunes et adultes
ont été bénéficiaires du programme Esprit’Critik
à fin 2019

En 2019, le Club de la presse Occitanie étend le dispositif « Esprit’Critik, Jeunes, Médias et Citoyenneté » sur le territoire national à la demande du Ministère de la Culture.

Ainsi, ce programme pédagogique peut désormais se développer en réseau et constituer un maillage significatif.

Le Club anime ce réseau en proposant son expertise, ses outils et ses formateurs aux trois autres clubs partenaires qui sont les Clubs de la presse, Auvergne Rhône-Alpes, Normandie, et Bretagne.